Uni-d - 11 conseils pour réussir la conception d'un logo
 Marjorie Côté      /      16 février 2017

11 conseils pour un logo réussi

 

 

Défini comme un « ensemble d’éléments graphiques qui caractérise, de manière constante et spécifique, une marque, un nom d’entrepreneur, une firme ou une organisation » par le Grand dictionnaire terminologique (GDT) de l’Office québécois de la langue française, le logo (aussi appelé logotype) exerce une grande influence sur les succès de votre entreprise. Dans cet article, vous apprendrez, entre autres, pourquoi il est important de créer un logo, comment réussir le design de votre logo et quelles sont les erreurs à éviter.

 

Votre logo incarne l’image de marque de votre entreprise : il représente la base de son identité visuelle et exprime ses valeurs. Il permet à vos clients d’identifier le secteur d’activité, les services et les produits de votre compagnie en un coup d’œil.

De manière générale, lorsque vous créez votre propre marque, vous avez comme objectif de vous bâtir une clientèle et de la fidéliser. C’est dans ce processus que votre logo démontre toute son importance en exerçant une influence notable sur vos futurs clients. En effet, un logo est la première impression que les gens ont de votre marque alors il est primordial que celui-ci soit unique, original et efficace.

Il est donc essentiel de ne pas rater la conception de votre logo et de vous assurer de transmettre le plus d’informations possibles au sujet de votre marque par le biais de votre logo. Vous devez créer un logo qui vous démarquera de vos concurrents, qui inspirera la confiance et qui charmera vos futurs clients. Pour ce faire, vous devez commencer par réaliser une analyse approfondie de votre compagnie afin de déterminer, entre autres, son public cible, ses valeurs et sa mission.

 

Contrairement à ce que plusieurs personnes croient, la création d’un logo n’est pas chose simple. Vous devez vous poser plusieurs questions avant de vous lancer dans le processus de création. Tout doit être réfléchi, vous ne devez rien laisser au hasard. En plus de déterminer quelles sont les caractéristiques, les atouts et la stratégie de votre entreprise, voici les questions auxquelles vous devez répondre :

  • – Dans quel secteur d’activité évolue votre entreprise?

  • – Quels sont les produits et services que vous offrez?

  • – Quel est votre public cible?

  • – Qui sont vos principaux concurrents et qu’offrent-ils comme produits et services?

  • – Quelles sont les couleurs qui représenteraient le mieux votre compagnie?

  • – Selon vous, y a-t-il des éléments importants à intégrer dans votre logo?

  • – Quelle utilisation désirez-vous faire de votre logo?

Une fois que vous avez toutes les réponses à ces questions, il est temps de passer à la création de votre logo.

 

Comme c’est le cas pour la conception d’un site web, il est important de bien connaître votre public cible avant de débuter la création du logo de votre entreprise. Ainsi, vous pourrez choisir la typographie, les couleurs et tous les autres éléments de votre logo afin que celui-ci soit le plus efficace possible et attire votre public cible.

 

L’objectif que vous devez vous fixer au moment de créer le logo de votre entreprise est que les gens doivent le mémoriser rapidement et efficacement. Le logo est souvent la première chose que les gens verront de votre entreprise et c’est ce qui leur permet de s’en souvenir. Par exemple, si nous vous présentions le logo de grandes marques comme Apple, Nike ou McDonald’s, vous pourriez certainement les identifier en un coup d’œil. Pourquoi? Ces logos ont un design simple et unique, ce qui leur permet de marquer les esprits et d’être facilement reconnaissable.

Ne mettez pas trop de détails dans votre logo : optez plutôt pour la simplicité. Si vous surchargez votre logo de détails, il sera beaucoup moins lisible et aura un moins grand impact lorsqu’il sera imprimé dans un petit format. Faites en sorte que votre logo sorte du lot et attire l’attention de vos clients et futurs clients : rendez-le unique. Votre logo doit immédiatement être compris et associé à votre entreprise. Un logo simple et unique restera ancré dans la mémoire des consommateurs plus aisément.

 

Les couleurs de votre logo peuvent en dire long sur votre entreprise ainsi que sur les produits et services que vous offrez. La couleur est le premier élément que les gens remarqueront sur votre logo. Il faut donc vous assurer de faire le bon choix de couleurs, car cela aura assurément un impact à long terme sur votre compagnie.

Pour éviter l’effet « arc-en-ciel », nous conseillons de ne pas utiliser plus de 2 ou 3 couleurs sur votre logo et d’en choisir une qui sera plus dominante que les autres. De plus, il est bon de vous assurer que votre logo soit bien lisible et qu’il ait un bon impact en noir et blanc, car il y a de bonnes chances que vos clients impriment une page de votre site web ou l’un de vos documents en noir et blanc.

Selon une étude réalisée auprès des 100 plus grandes marques au monde en 2016, le rouge est la couleur la plus utilisée dans les logos. En moyenne, 35 % de ces logos contiennent du rouge alors que 33 % utilisent le bleu et 31 % le noir. De plus, pas moins de 90 % de ces marques n’utilisent qu’une ou deux couleurs alors que 10 % d’entre-elles emploient trois couleurs et plus.

 

La typographie, aussi connue sous le nom de police de caractères ou de « font » (en anglais), représente l’ensemble des caractères d’une même famille. Lorsqu’on parle de même famille, on veut dire la façon dont les lettres ont été dessinées.

Les polices de caractère peuvent être divisées en plusieurs groupes. Les trois plus connues sont les polices à empattements (avec sérif), sans empattements (sans sérif) ainsi que décoratives. Dans l’image ci-dessous, vous pourrez voir des exemples de ces trois types de polices de caractères.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Polices de caractères

Si vous désirez ajouter du texte à votre logo, que ce soit le nom de l’entreprise ou le slogan, vous devez savoir qu’il est essentiel de choisir une typographie simple, claire et facilement lisible. Il est d’ailleurs fortement recommandé de ne pas utiliser plus de deux typographies différentes dans votre logo. Le choix de la « font » ne doit pas se faire sur un coup de tête : vous devez analyser quelle époque, quel style et quelles valeurs elle reflète avant de faire votre choix final. Un mauvais choix de typographie pourrait donner à votre logo l’effet contraire de ce que vous aviez en tête au départ. Par exemple, si les Caisses Populaires Desjardins avaient choisi une police de caractères comme celle de Disney, cela ne correspondrait pas à l’entreprise et à son image professionnelle.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - L'importance du choix de la typographie

Le choix de la typographie est une étape importante dans le processus de création d’un logo. En effet, la police de caractères choisie sera forcément utilisée dans toute l’identité visuelle de l’entreprise, allant de la carte d’affaires au site internet. Ainsi, il est primordial que celle-ci soit à l’image de la compagnie.

 

Pour perdurer dans le temps et marquer les esprits de vos clients, votre logo ne doit pas suivre les tendances du moment. Ces dernières sont un peu comme les modes vestimentaires, c’est-à-dire qu’elles changent souvent.

Il est préférable que votre logo soit le plus intemporel possible afin d’éviter que vous ayez à le remplacer ou à effectuer des modifications majeures dans un avenir rapproché. Modifier un logo rapidement ou fréquemment peut nuire à votre entreprise : vous devez laisser du temps aux gens pour s’y habituer et pour l’associer à votre compagnie.

Parmi les logos populaires qui ont duré au fil du temps, nous y retrouvons notamment les logos de Nike et BMW. Ces deux marques de renommée internationale ont su conserver le concept fondamental et l’efficacité de leur logo, tout en y apportant de légères modifications.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Évolution du logo de Nike

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Évolution du logo de BMW

 

Un autre élément important dans la réussite du design de votre logo est de vous assurer qu’il soit déclinable, c’est-à-dire qu’il puisse être utilisé sur tous vos supports de communication (cartes d’affaires, affiches, site internet, etc.) et sur un fond de couleur, un fond blanc ou un fond noir. Pour qu’il puisse être adapté à tous les supports, votre logo doit être créé au format vectoriel. Cela lui permettra ainsi de conserver la même qualité, qu’il soit très grand (Ex. : une bannière de 8 pieds) ou très petit (Ex. : un autocollant de 2 pouces). Le logo de votre entreprise devrait avoir le même impact que vous le regardiez sur l’écran de votre téléphone ou sur un grand panneau publicitaire.

 

L’une des pires erreurs que vous pourriez faire lors de la conception de votre logo est de copier-coller un logo déjà existant ou des éléments de ce logo. Il n’est pas mauvais de s’inspirer de projets que vous aimez, mais il faut faire attention puisqu’il n’existe pas une grande marge entre l’inspiration et le copier-coller. Modifier la couleur et les textes d’un logo existant ou combiner des éléments de logos populaires en se les appropriant sont des pratiques à proscrire lors de la conception de votre logo.

Le but d’un logo est d’être unique, facile à mémoriser et il doit vous différencier de vos concurrents. Si votre logo ressemble à un ou plusieurs autres logos, que ce soit dans le même domaine ou non, il perdra toute son efficacité et les gens se mélangeront.

 

Le choix de la couleur et de la typographie sont très importants dans la conception d’un logo, mais il est aussi essentiel de bien choisir les éléments qui le composent ainsi que leur disposition. Avant de donner l’approbation finale pour votre logo, assurez-vous qu’il n’ait pas de double sens, car parfois cela peut porter à confusion ou même nuire à l’image de votre entreprise. Dans l’illustration ci-dessous, vous pourrez observer trois logos dont les formes utilisées et leur positionnement n’est pas très judicieux.

Le premier logo est celui d’une petite compagnie polonaise appelée Mont-Sat, qui est spécialisée dans le montage d’antennes satellites. Le logo de cette entreprise locale est désormais connu mondialement, mais pas pour les bonnes raisons. Il est effectivement considéré comme l’un des pires logos jamais créés, en raison d’un élément (le récepteur) qui est clairement mal positionné.

De leur côté, le logo du Centre Pédiatrique d’Arlington (Arlington Pediatric Center) et celui de l’Institut des études orientales (Institute of Oriental Studies) de l’Université fédérale de Santa Catarina au Brésil, ont une connotation plutôt tendancieuse. D’ailleurs, l’idée derrière le troisième logo était de représenter un temple japonais devant un soleil levant, ce qui n’est pas nécessairement ce que l’on voit au premier coup d’œil.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Logos à double sens

Bien que l’on doive faire attention aux doubles sens, certaines compagnies parviennent à cacher de brillante façon un ou plusieurs messages d’impact dans leur logo. Le logo d’Amazon en est un très bon exemple : il contient deux messages cachés représentant parfaitement l’entreprise. En effet, la flèche orange qui se trouve sous le logo pointe de la lettre « A » à la lettre « Z » pour indiquer la grande variété de produits vendus par le magasin en ligne. Ayant la forme d’un sourire, cette flèche reflète également la satisfaction qu’éprouve les clients lorsqu’ils effectuent un achat en ligne sur le site web de la compagnie.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Logo Amazon

Comme nous venons de le voir, nous pouvons utiliser les éléments graphiques de notre logo pour cacher un ou plusieurs messages, mais il est aussi possible de se servir des zones négatives (zones blanches ou zones vides). C’est le cas de FedEx qui possède l’un des logos utilisant le mieux ses zones négatives. Si vous regardez plus attentivement l’image ci-dessous, vous remarquerez qu’une flèche se cache dans la zone blanche entre le dernier « e » et le « x ». Cette flèche est utilisée pour affirmer la vitesse et la précision de FedEx en ce qui a trait à la livraison.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Logo FedEx

 

À moins d’avoir d’excellentes connaissances en graphisme ou que ce soit votre métier, nous ne vous conseillons pas de créer votre logo vous-même ni d’en confier la conception à votre beau-frère « qui s’y connaît en informatique ». Sachez que même si votre beau-frère est informaticien ou que vous avez quelques notions de bases avec des logiciels de montage, il est extrêmement facile de rater la conception d’un logo. En effet, cela peut rapidement devenir une catastrophe pour l’image de votre marque. Faites confiance à un professionnel!

 

Les effets spéciaux sont peut-être beaux et impressionnants dans les films, mais dans votre logo, ce n’est pas la même histoire. Abstenez-vous le plus possible d’y mettre des dégradés, des ombres, des reflets, des éclats de lumière, des textures, etc. Ainsi, vous ne serez pas restreints lorsque viendra le temps d’utiliser certains procédés d’impression, comme la broderie par exemple. Mettez toutes les chances de votre côté en concevant un logo pouvant être imprimé sur tous les supports et pouvant être utilisé avec tous les procédés d’impression.

 

Vous devez savoir qu’une photo n’est pas un logo et qu’elle n’est pas considérée comme un fichier vectoriel. Nous vous recommandons donc d’éviter l’utilisation d’une photo dans votre logo.

 

Avant de vous lancer dans la création de votre logo, voici les types de logos les plus populaires :

Lorsque le nom d’une compagnie est trop long ou trop complexe, il arrive que les initiales soient utilisées dans le logo. Généralement, les entreprises ont pour objectif que les gens retiennent le nom de leur marque, c’est pourquoi il est souvent plus simple et efficace d’intégrer des initiales dans le logo, plutôt que le nom complet. Par exemple, si on pense au magasin de linge H&M (Hennes & Mauritz) ou au restaurant PFK (Poulet frit Kentucky), l’utilisation des initiales dans le logo est judicieuse puisqu’elle permet d’ancrer le nom de la marque plus facilement dans la mémoire des clients.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Initiales

 

Comme son nom l’indique, ce type de logo ne contient pratiquement que du texte. Généralement, il est composé du nom de l’entreprise, mais parfois il contient également des petits détails visuels ou un slogan. Le choix de la typographie et des couleurs est une étape importante dans la création de ce type de logo puisque c’est à ce moment-là que vous lui donnez une identité et que vous pouvez le rendre intemporel. Usez d’originalité dans le choix de la police de caractères et des couleurs afin de vous démarquer de la compétition.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Texte

 

Bien souvent, ce type de logo est utilisé par les compagnies qui ont une certaine notoriété dans le monde et qui sont facilement reconnaissables. On pense par exemple à Nike, Apple et McDonald’s, qui n’ont effectivement plus besoin de présentation lorsqu’on mentionne le nom de la marque ou qu’on montre le symbole. L’un des avantages notables de ce type de logo est qu’il est identifiable peu importe les dimensions qui lui sont données. En effet, qu’il soit imprimé sur une carte d’affaires ou sur un panneau géant au bord de l’autoroute, le symbole sera toujours parfaitement lisible.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Symboles

 

Comme son nom l’indique, ce type de logo combine du texte (habituellement le nom de l’entreprise ou le slogan) et un symbole, une image, une forme ou un dessin. Les compagnies de renommée mondiale telles que Lacoste, Under Armour et Puma ont tendance à employer ce type de logo puisqu’une fois assez connues, elles peuvent retirer le nom de leur marque et conserver seulement l’image dans leur logo. Étant l’un des types de logos les plus souvent utilisés, le logo combiné peut évoluer en fonction du statut de votre entreprise.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Combinés

 

L’emblème et le combiné sont deux types de logos qui se ressemblent énormément et qui peuvent parfois être difficiles à différencier. Toutefois, gardez en tête que dans le logo emblème, il est impossible de dissocier le texte et le symbole alors que dans le logo combiné, il est possible de le faire. Les logos de la Ligue nationale de hockey (LNH), d’Uni-d et de Pizza Hut sont d’excellents exemples de logo emblème, où le nom de la compagnie est intégré dans le symbole et ne peut être retiré sans enlever toute l’identité au logo.

Uni-d - 11 conseils pour un logo réussi - Emblèmes

 

En suivant les conseils énumérés dans cet article, vous mettrez toutes les chances de votre côté pour réussir la création de votre logo. L’un des seuls points qui pourraient interférer la qualité de votre logo est un budget ou un temps limité.

Vous devez retenir que votre logo sera considéré comme « réussi » s’il est simple, unique, facilement reconnaissable et durable dans le temps. Il ne doit pas être sujet à confusion avec les logos de vos concurrents ou des autres entreprises et il doit pouvoir être utilisé sur tous les supports, grands ou petits. Pour que votre logo soit le plus efficace possible, vous devez aussi l’afficher sur tous vos outils de communication : cartes d’affaires, site web, affiches et autres.

Vous aimeriez nous confier la conception du logo de votre compagnie? Prenez rendez-vous avec nous : il nous fera plaisir de vous donner une estimation de ce que pourrait représenter ce type de travail!